Le blog de voyage – eDreams icon
Le blog de voyage – eDreams
  •   4 min. de lecture

Blogueur itinérant,  nous propose une vision intéressante du voyage et de la communication en voyage. Il a aujourd’hui réussi à combiner sa passion pour la découverte d’ailleurs et d’autrui, avec son ancrage dans la société, en travaillant à distance sur son blog.

Dans cet article, il nous propose une reflexion pertinente sur le rapport au smartphone en voyage : Outil de besoin matériel ou besoin moral?

voyage-smartphone

Il n’aura échappé à personne à quel point le téléphone portable a changé notre manière de vivre au cours de la dernière décennie écoulée.

Logiquement, il devient de plus en plus monnaie courante de croiser sur le chemin d’autres voyageurs équipés d’un smartphone, leur permettant ainsi de garder contact avec les amis et la famille en toute occasion.
La question est de savoir si les avantages l’emportent sur les inconvénients. L’envie d’emporter ce couteau suisse du vingt-et-unième siècle paraît plus ou moins évidente selon les situations.

Qu’est-ce qui pourrait motiver l’absence de smartphone?

1) Prendre le temps de savourer un voyage, c’est aussi savoir déconnecter. Il est toujours curieux de voir des voyageurs se trouver dans des pays complètement dépaysants et passer des heures à parler avec leurs amis restés au pays. Ce n’est pas un mal en soi mais le voyage se vit au présent et plus l’on en profite, plus on aura de choses à raconter au retour.

2) Appeler ou naviguer depuis l’étranger avec une carte française peut coûter une vraie petite fortune même si les coûts de roaming sont malgré tout à la baisse ces dernières années, notamment sous la pression de la Commission Européenne. Les baroudeurs les plus aguerris et économes choisiront de se passer d’un smartphone et s’équiperont d’un téléphone bas de gamme à forte autonomie en cas de réelle nécessité.

3) De plus, avoir un joli Iphone flambant neuf ou autre Samsung dernier cri fera de vous une cible de choix pour les voleurs dans les pays moins développés. C’est parfois ennuyeux d’avoir à voyager avec l’esprit un poil paranoïaque, alors que l’on souhaite avant tout se reposer.

iphone-voyage

Des utilisations et un gain d’espace pouvant être déterminants

Néanmoins, malgré ces quelques inconvénients et en faisant naturellement attention à ne pas étaler de signes extérieurs de richesse dans certains pays, avoir un smartphone sur soi pour de courts ou longs séjours peut apporter un certain nombre d’atouts non négligeables.

1) Il y a quelques années, alors que les netbooks faisaient leur entrée sur le marché, les auberges de jeunesse et les hôtels ont commencé à s’équiper en connexion internet. Je croisais de plus en plus de voyageurs avec des petits ordinateurs qui pouvaient facilement communiquer avec leurs proches et stocker leurs photos un peu partout dans le monde. Désormais, on trouve du wifi gratuit dans quasiment toutes les hostels/hôtels ainsi que dans un nombre conséquent de bars un peu partout dans le monde, même dans des pays en développement.

2) Avec des applications telles que Skype ou WhatsApp, on peut communiquer avec ses proches facilement et sans coût à la simple condition d’avoir une connexion wifi à portée de main. Chose peu connue, il est même possible d’avoir un numéro Skype pour recevoir des appels comme si vous aviez un téléphone fixe. On peut donc facilement créer un mini bureau mobile dans sa poche.

Alternativement, et si le besoin d’être joignable est essentiel, il est toujours possible d’acheter une carte SIM et de jongler avec les différentes cartes SIM si vous êtes un baroudeur un peu technophile. A noter qu’il existe également des téléphones « dual SIM » permettant d’avoir deux cartes SIM à la fois ce qui évite d’avoir à changer la carte à chaque fois.

iphone-ile-de-reve

3) On peut aussi poster directement ses photos avec Instagram, disposer de musique sans équipement supplémentaire, profiter du GPS en voiture, accorder son instrument de musique avec une application dédiée ou tout simplement retrouver son chemin sur GoogleMap permettant ainsi de sauver un précieux temps.

4) Pour les amateurs de guides de voyage, un gros plus du smartphone est qu’il est possible d’enregistrer un nombre quasi illimité de guides sans nécessité d’une capacité de stockage supplémentaire au contraire des guides physiques. Le gain en place est particulièrement intéressant car comme disait Racine, « Qui veut voyager loin ménage sa monture ». Les guides classiques tels que le Lonely Planet ou le Routard se sont rapidement adaptés à cette nouvelle donne du marché. Autres avantage : on obtient des informations beaucoup plus « fraîches » que celles du guide vieux de huit ans.

5) Au jour d’aujourd’hui, même si l’on est encore loin des performances des Reflex, avec un smartphone haut de gamme, on obtient des photos correctes en journée et on peut se créer une belle collection de souvenirs (même les plus futiles) lors d’un voyage au long cours. Pour le coup, avoir un smartphone caché dans sa poche, au lieu d’avoir à se déambuler avec son gros reflex, vous évitera de passer pour une cible touristique de choix pour d’éventuels voleurs.

Eventuellement, une tablette peut aussi être aussi un bon compromis pour ceux qui ne veulent pas s’encombrer d’un ordinateur mais qui veulent avoir un plus grand confort de lecture. C’est une solution que j’ai vu se développer tout récemment chez les grands voyageurs. Il est important de trouver l’outil qui correspondra le mieux à vos besoins. On trouve désormais des smartphones de toutes les tailles et aussi un grand choix au niveau des tablettes.

Il y a certes un côté moins aventurier à voyager avec un smartphone (n’oublions qu’il y a seulement quelques années on s’en passait très bien) mais s’il est utilisé intelligent, en avoir un peut faire gagner un gain d’espace, de temps et de confort absolument appréciable.

Suivez Pierre sur twitter!

8 réponses à “Faut-il voyager avec son smartphone?

  1. Carrément avec toutes les applications utiles qu’il existe, il n’y a même plus besoin de guide, plus besoin de checker la météo, de chercher sur une carte comme un touriste basique, etc …

    1. A quand le smartphone carte de crédit, détecteur d’ingrédients ( scan du plat pour savoir ce qu’il y a dedans), l’app anti moustiques, le traducteur instantané et répondeur multilingue et l’enregistreur automatqiue de trajet (qui remplacera les miettes de pain 🙂 ? (je rêve un peu je crois…)

  2. Pour moi, en tant que blogueuse, c’est aussi un incontournable comme le mentionne Adeline. Mais effectivement, il doit rester dans la poche de temps en temps!

  3. Je suis complètement POUR le voyage avec un smartphone. En tant que blogueuse de voyage je m’en sers essentiellement pour prendre des photos et partager (presque) en live mes voyages sur mes réseaux sociaux. C’est un très bon moyen d’interagir avec ma communauté. Après il faut savoir aussi savoir de temps à autres s’en éloigner sinon on en devient un peu esclave !

    1. Je suis totalement d’accord avec toi! Le smartphone est utile en voyage! Personellement je m’en sers pour partager les nouvelles et les émotions « fraiches » qui pourraient se diluer ou perdre de leur intensité si je devais attendre la fin du voyage pour les partager! Le plus dur pour ma part, c’est de ne pas confondre mon iphone avec mon meilleur ami…parce que plus il y a d’apps, plus c’est tentant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous