Le blog de voyage – eDreams icon
Le blog de voyage – eDreams
  •   3 min. de lecture

Préparez vos palais ! Car aujourd’hui nous avons le plaisir d’accueillir Anne Lataillade du blog Papilles & Pupilles, une véritable référence de la blogosphère gastronomique depuis 2005. Anne est, comme vous pouvez l’imaginer, une cuisinière de première mais aussi une passionnée de voyage ce qui l’a amené par exemple à partir à la pêche au skrei en Norvège !
C’est pourquoi nous avons décidé de l’interviewer, pour savoir comment elle arrive à combiner voyage et gastronomie ! Vous pouvez la trouver sur son blog, Twitter, Facebook ou Instagram. Bon voyage, bon appétit ! 

Vous êtes?

Je m’appelle Anne, je suis blogueuse culinaire depuis 2005 sur Papilles et Pupilles. Je suis mariée, j’ai 2 enfants et j’habite Bordeaux. Je suis aussi chroniqueuse gourmande pour France Bleu.

Anne Lataillade
Anne Lataillade

Aimez-vous voyager? Quels sont vos meilleurs souvenirs de voyage? 

J’adore voyager.  Parmi mes meilleurs souvenirs de voyage, peut être en haut de la liste mon premier voyage transatlantique, étudiante, pour aller à UCLA. Plusieurs mois sur place, un pass d’une compagnie aérienne en poche pour découvrir les USA en long en large et en travers. Beaucoup de découvertes, de rencontres etc. Le bonheur à l’état pur.

Canyon de Chelly, Arizona
Canyon de Chelly, Arizona

Plus récemment, j’ai adoré ce printemps aller à la pêche au skrei (une sorte de cabillaud) dans les fjords en Norvège, me baigner dans les lagons islandais ou encore partir à Tokyo à la découverte des bentos.

Il nous semble que vous revenez d’Italie…

Oui, je suis partie en famille en Toscane et en Ombrie avant de finir à Rome.  Des paysages magnifiques, des œuvres d’art par milliers, bref, la magie de l’Italie.

Et la cuisine italienne? Est-elle à la hauteur de sa réputation?

Oui, la cuisine italienne est une cuisine simple, de produits. Prenez juste des spaghettis, des tomates (mais des vraies, qui ont du goût) et du basilic et vous avez un plat fantastique et peu onéreux. Il en va de même pour leurs pizze ou pour leurs délicieux pains comme la focaccia.

Focaccia
Focaccia

Comment choisissez-vous vos destinations? Préparez-vous beaucoup vos voyages ou partez-vous à l’aventure?

Pour le choix des destinations, c’est un consensus familial entre les envies des uns et des autres. Je ne prépare pas beaucoup mes voyages à l’avance, excepté si nous partons loin ou pour des destinations très touristiques. Dans ce cas, nous réservons les 2 ou 3 premières nuits sur places et après, place à l’aventure.

Vous vous intéressez à la pêche au skrei en Norvège, au sirop d’érable québécois, à la cuisine indienne et néozélandaise, entre autres… quelles cuisines du monde vous passionnent le plus ?

Toutes les cuisines sont passionnantes. La nourriture fait vraiment partie du voyage. On découvre de nouvelles saveurs, de nouveaux produits et c’est une façon de partager le quotidien des autochtones. Je refuse de manger la nourriture « occidentale » et aseptisée proposée par certains hôtels. Il faut manger local.

Avez-vous eu un coup de cœur pour un plat/recette/ingrédient lorsque vous étiez en voyage?

Les sushis du marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo. Je n’avais jamais mangé auparavant de poissons d’une telle fraicheur.

Sushis Tsukiji
Sushis Tsukiji

Quel plat français peu connu aimeriez-vous exporter aux quatre coins de la planète?

Un plat simple et bon marché. Je suis toujours stupéfaite de découvrir en voyage que la cuisine française s’exporte assez mal. Certes il y a la haute gastronomie, mais concernant Monsieur ou Madame tout le monde, il n’y a rien d’équivalent au hamburger américain, à la pizza italienne, au banh mi vietnamien etc . Pourquoi n’arrivons-nous pas à faire cela ? J’adorerais découvrir un espèce d’Eataly à la Française quelque part dans le monde.

Le tourisme gastronomique est devenu très populaire ces derniers temps. Qu’en pensez-vous ? Le pratiquez-vous ?

Oui quelques fois. Je trouve intéressant de suivre des cours de cuisine à l’étranger par exemple. Là aussi c’est un moyen de faire de belles rencontres, de découvrir de bonnes adresses pour acheter certains ingrédients (les épices par exemple).  Je ne pars jamais d’un pays sans avoir visité plusieurs marchés et plusieurs supermarchés !

Epices Marrakech
Epices Marrakech

Dernière question. Croyez-vous qu’on peut voyager en mangeant ?

Lol, je ne sais pas vivre sans manger ^-^. Mais ce que j’aime, en voyage, c’est faire appel à ma communauté sur les réseaux sociaux pour découvrir des adresses gourmandes. Récemment, lors de mes vacances en Italie, une blogueuse italienne m’a proposé de nous faire découvrir quelques unes de ses adresses préférées à Rome. C’était juste formidable.

Réponse à “Anne de Papilles & Pupilles: voyage et gastronomie [Interview]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous