Le blog de voyage – eDreams icon
Le blog de voyage – eDreams
  •   3 min. de lecture

La Route 66 est l’une des routes les plus mythiques au monde. C’est parti pour un road trip de Chicago dans l’Illinois à Los Angeles en Californie. On the road again !

«  The Mother Road  »

Imaginez un ruban d’asphalte long de 4 000 kilomètres, qui s’étend des rives du lac Michigan au rivage de l’Océan Pacifique. La 66 fut la première double-voie des Etats-Unis, la route des pionniers et des réfugiés. Elle traverse 3 fuseaux horaires et 8 états : l’Illinois, le Missouri, le Kansas, l’Oklahoma, le Texas, le Nouveau-Mexique, l’Arizona et la Californie.

Dans son roman «  Les raisins de la colère  », l’immense écrivain américain John Steinbeck écrit :

«  La 66 est la route des réfugiés, de ceux qui fuient le sable et les terres réduites, le tonnerre des tracteurs, les propriétés rognées, la lente invasion du désert vers le nord, les tornades qui hurlent à travers le Texas, les inondations qui ne fertilisent pas la terre et détruisent le peu de richesses qu’on y pourrait trouver. C’est tout cela qui fait fuir les gens, et par le canal des routes adjacentes, les chemins tracés par les charrettes et les chemins vicinaux creusés d’ornières les déversent sur la 66. La 66 est la route-mère, la route de la fuite.  »

D’innombrables films ont pour décor son tracé, d’Easy Rider à Little Miss Sunshine, en passant par Thelma et Louise, Bagdad Café et Paris, Texas.

Faire la Route 66

Carte de la Route 66
Carte de la Route 66 (missiontice.ac-besancon.fr)

C’est donc d’Est en Ouest qu’il faut faire cette route. L’inverse serait un non-sens historique et un véritable sacrilège ! Vous devrez donc prendre un vol pour Chicago et un vol retour depuis Los Angeles. Si toutefois vous décidez d’avaler en entier ses 4 000 km. En fait, plutôt 5 000 ou 6 000 km, car il y a de nombreux détours à faire. La plupart des voyageurs n’en font qu’une partie, le plus souvent sa dernière portion, entre le Grand Canyon et la Pacifique.

La Route 66 n’existe plus en tant que telle. Elle a depuis longtemps disparue au profit de grandes autoroutes. Mais depuis une quinzaine d’années, des associations tentent de faire revivre ce mythe américain de la Liberté et ont estampillées des portions de route : « Historic Route 66 ». Ce n’est pas toujours facile à suivre, mais avec un bon guide et de bonnes cartes routières, ça se fait !

Les 5 étapes de ce road trip

La tombe d’Abraham Lincoln à Springfield, Illinois

C’est la ville d’Abraham Lincoln, le seizième Président des États-Unis, élu en 1860 et 1864. Il reste aujourd’hui dans la mémoire collective comme l’un des grands hommes de l’histoire américaine pour avoir réussit à préserver l’Union pendant la Guerre de Sécession et pour avoir abolit l’esclavage.

Vous pouvez visiter le Old State Capitol où il prononça l’un de ses plus fameux discours, vous recueillir devant sa tombe monumental dans le Oak Ridge Cemetery, voir sa maison et visiter le musée qui est consacré à sa vie.

lincoln-maison

lincoln-tombe

« Gateway Arch » dans le Missouri

Encore un symbole de la conquête de l’Ouest puisque l’arche est considérée comme la porte du mythique « Midwest ». C’est donc un grand moment de ce voyage du lac Michigan au Pacifique : une fois franchie, le grand Ouest et ses promesses s’ouvrent à vous. Soit dit au passage, l’arche est un mémorial pour le président Thomas Jefferson, dont vous pourrez visiter le musée.

Gateway Arch

Adrian au Texas, la moitié de la route !

La ville d’Adrian ne présente pas un grand intérêt en elle-même, mais quand on l’atteint, on est à la moitié du chemin ! Vous êtes dans la Bible Belt, le sud-américain ultra-conservateur et si éloigné de l’Europe. La route est jalonnée de silos à grains, de ranchs et de puits de pétrole. Ambiance… Arrêtez-vous pour vous remplir l’estomac avec un steak à Amarillo, la capitale américaine de la viande de bœuf. Nombre de restaurants offrent le repas à celui qui saura engloutir le maxi steak au menu.

Adrian, Texasroute 66 - texas

Le Grand Canyon en Arizona

C’est pour beaucoup  le point d’orgue du voyage. Les paysages sont fabuleux. Pas de surprises, nous avons déjà tous vu maintes fois ses décors dans des films. Mais en vrai, c’est simplement époustouflant. Quittons la 66 pour quelques kilomètres et empruntons Desert View Drive, une route qui longe le canyon sur une quarantaine de kilomètres et offre des points de vue spectaculaires sur le canyon.

grand canyon

Grand Canyon

Le terrible Mojave en Californie

Saviez-vous que ce désert – l’un des plus chauds et des plus secs au monde – a servi de décor à des films tels que Lawrence d’Arabie ? Cela donne une idée des paysages et de l’ambiance que l’on y trouve. Faites les niveaux du moteur et remplissez des bouteilles d’eau avant de vous lancer dans sa traversée ! Notre suggestion : faire une escale à Newsberry Springs, dans un café nommé – non pas désir – mais « Sidewinder ». C’est ici qu’a été tourné le film « Bagdad Café ».

Désert de Mojave

Désert de Mojave

Il vous reste encore quelques centaines de kilomètres à parcourir avant d’atteindre Los Angeles et l’Océan, bonne chance !

button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous