Le blog de voyage – eDreams icon
Le blog de voyage – eDreams
  •   4 min. de lecture

 Rome…la ville éternelle, la métropole au charme intemporel, ouvrant généreusement sa porte et ses trésors à des milliers de voyageurs depuis sa création en 753 av JC par Romulus. Rome est une ville magnifique et tout le monde devrait la voir au moins une fois dans sa vie. Mais planifier un voyage low-cost à Rome n’est pas toujours une tâche facile. Pour cette raison, nous avons recueilli pour vous les conseils qui vous permettront d’organiser votre voyage tout en gardant un oeil sur votre portefeuille.

rome panorama

1. De l’aéroport à la ville

Rome est desservie par deux aéroports: celui de Fiumicino, utilisé par les grandes compagnies aériennes et les compagnies aérienens low-cost, et l’aéroport international de Ciampino, desservi par Ryanair. De l’aéroport de Ciampino, il y a deux moyens économiques pour se rendre à la gare Roma Termini, qui se trouve dans le centre: Prendre la ligne de bus Schiaffini jusqu’à à la station de métro « Anagnina », puis, de là, continuer en métro jusqu’à la gare Termini ou bien prendre le train allant jusqu’à la gare de Ciampino, et continuer en bus ; le coût de ces deux options est plus ou moins le même: environ 3 euros.

Aéroport de Rome Fiumicino (ou Leonardo da Vinci) , le meilleur moyen pour aller en ville est en train (régional direction Rome Ostiense) + métro (ligne B jusqu’à la gare Termini), pour un coût total de 2,90 €. Pour en savoir plus, lisez notre article.

2. Sélectionnez les quartiers les moins cher pour dormir.

Rome, Italie

La plupart des touristes qui visitent Rome ne conçoivent pas l’idée de rester en dehors du centre-ville, mais choisir une zone relativement paisible et centrale par rapport aux routes les plus fréquentées est une excellente façon d’économiser de l’argent et de se plonger dans l’ambiance authentique de la ville. Voici quelques-uns qui ont toutes les commodités de base (commerces, restaurants, transports publics), sans être coûteux: Nomentano, St. John, Ostiense, Monteverde, Flaminio, Trieste et Monte Sacro.

3. Écoutez les Romains!

Les meilleurs conseils viennet toujours des locaux. Les Romains sont réputés pour être conviviaux et bavards. Ils sauront vous guider vers les meilleurs endroits où vous pourrez déguster des pâtes au « fromage et au poivre », un délicieux gâteau ou un verre de vin. En général, les « trattorie » sont un très bon car plus basiques, économiques et cuisine « comme à la maison ». Vous pourrez prendre le métro et vous arrêter à une station au hasard un peu hors du centre, puis vous infiltrer dans l’une des trattoria semblant le plus fréquentée par les habitants!

source: seventyoneplace/flickr
source: seventyoneplace/flickr

4. Méfiez-vous des grands événements

Il y a certaines périodes de l’année où Rome est littéralement envahie par les touristes et cela peut également générer la flambée des prix. A Noël, par exemple, ou lors des festivités du Premier Mai, lorsque la ville est remplie de concerts. Attention également aux évènements religieux qui pourraient obstruer le transport, et aux mois d’été, ou la chaleur torride est décuplée par l’afflux touristique.

5. Rome, un musée à ciel ouvert

Visiter les musées de Rome, ainsi que ceux du Vatican est sans aucun doute une partie importante du voyage. Mais Rome est pleine de chefs-d’œuvres pour lesquels vous n’aurez probablement pas besoin de payer un billet pour vous sentir transportés par la magie du passé. Vous vous rendrez vite compte que les rues de la ville, y compris les bâtiments, les églises anciennes, les ruines romaines, les charmantes places, et les escaliers sont pleins d’histoires à découvrir.roma phanteon

6. Les meilleures expériences gratuites à faire à Rome

  • Visiter l’île du Tibre, et le quartier du ghetto juif, où les charmantes rues pavées et les places populaires cachent une multitude de cafés et tavernes.
  • Faire une promenade romantique en soirée le long du Tibre..Obtenez sur la colline du Gianicolo, pour admirer l’ensemble de Rome, de préférence à midi, quand le canon placé en haut de la colline se déclenche blancs.
  • Faire un pique-nique dans le parc de la Villa Borghese, probablement la plus belle de toute la ville.Prendre la Via dei Fori Imperiali, Piazza Venezia au Colisée, pour admirer les places monumentales construites par les empereurs.
  • S’asseoir sur les marches de la Trinité des Monts, de la Piazza di Spagna et regarder la vie passer, ainsi que les spectacles d’artistes de rue.
  • Se perdre dans les allés du plus célèbre marché de Rome, à Portaportese, où vous pouvez trouver à peu près tout ce que vous voudrez.
  • Se détendre dans les parcs des villas historiques, tout en admirant les magnifiques jardins, sans sentir le manque de la technologie: le wi-fi ici, ici c’est gratuit.
  • Visitez le Jardin des Oranges, caché au fond du jardin de la porte du prieuré des Chevaliers de Malte, et offrant une vue imprenable sur Saint-Pierre.
  • Tenir compagnie à des chats dans le Comitero Anglais, découvrant parmi les pierres tombales, celles d’écrivains célèbres
  • S’aventurer dans le labyrinthe des ruelles pavées de galets de Trastevere, et découvrir des lieux inconnus.

roma resti romani

Et vous, avez-vous visité Rome? Quels sont vos conseils pour les voyages low-cost dans cette ville?

 

lowcostguide

Si vous pensez au lieu de visiter d’autres villes et vous avez besoin pour vous aider à voyager à faible coût, consultez nos mini-guide pour économiser:

à Barcelone: Conseils pour un voyage low-cost à Barcelone

à Londres: Voyage low-cost à Londres: économiser dans une des villes les plus chères d’Europe?

à Amsterdam: Guide low-cost pour un voyage pas cher à Amsterdam

à Paris: Voyage low-cost à Paris: nos conseils pour économiser!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

footer logo
Rédigé avec pour vous
CMP