Le blog de voyage – eDreams icon
Le blog de voyage – eDreams
  •   3 min. de lecture

« La langue est une raison humaine qui a ses raisons, et que l’homme ne connaît pas ». Claude Lévi-Strauss

Endangered languages“ est le nom que porte l’ambitieux projet parrainé par Google qui lutte pour la sensibilisation au problème des langues en voie de disparition. Plus de 3.000 langues à travers le monde  (sur environ  6.000 au total), ont été déclarées « en danger », un patrimoine immense et unique qu’il faudrait conserver à tout prix.

« Le projet Langues en danger permet d’enregistrer, de consulter et de partager des échantillons de langues menacées, ainsi que rassembler des études les concernant. Il offre également la possibilité de diffuser des conseils et des bonnes pratiques. »

Aujourd’hui nous vous présentons 10 langues en danger d’extinction présentes dans ce projet que nous vous encourageons à soutenir !

1. Le Live (ou livonien)

Lieu: Lettonie

Officiellement parlé par 20 personnes en Livonie et Kurzeme, le live n’est utilisé que par quelques personnes âgées. Il n’existe pas de littérature écrite, ni de système éducatif capable de le diffuser et le maintenir en vie. La vidéo qui suit est un entretien avec Grizelda Kristina, considérée comme la dernière personne en vie ayant grandie en parlant le livonien.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=j7ZiijuM6k4&feature=player_embedded[/youtube]

2. Le Koro

Lieu: Arunachal Pradesh, Inde

Langue tibéto-birmane parlée par environ 1000 personnes dans l’Est du district de Kameng, état d’Arunachal Pradesh, le Koro fut découvert en 2008 lors d’une expédition de National Geographic.  Cette langue ne ressemble à aucune de ses voisines et est probablement originaire d’un groupe d’esclaves introduits dans la région. Le Koro est en danger de disparition car il ne reste plus beaucoup de jeunes de moins de 20 ans qui le parlent.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=7sPB1HxoncY&feature=player_embedded[/youtube]

3. Le Pukapukan

Lieu: Îles Cook, Océan Pacifique du Sud

Cette langue parlée sur l’atoll de Pukapuka, l’un des endroits les plus reculés de la terre, n’a pas d’écriture. Cependant des projets sont en cours pour traduire des ouvrages importants au pukapukan, actuellement parlé par environ 2.000 personnes. Une anecdote? Cette île est réputée pour ses belles filles.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=aa8niB5GepY&feature=player_embedded[/youtube]

4. Le Nganassane

Lieu: Sibérie, en Russie

Le Nganassane est une langue ouralienne parlée par environ 800 personnes au nord de la Russie, plus exactement dans la péninsule de Taïmyr. Les générations plus âgées, qui ont grandi dans la toundra, parlent couramment cette langue, mais les jeunes nganassanes, habitués à vivre dans les villages, l’abandonnent de plus en plus au profit du russe.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=uUJWCKccBwQ&feature=player_embedded[/youtube]

5. Guugu – Yimithirr

Lieu: Queensland, Australie

Cette langue a l’incroyable particularité de ne pas avoir de mots pour dire « à droite », « à gauche », « devant » et « derrière ». Les directions sont exprimées par les mots  Guugu Yimithirr se rapportant au sud, nord, est et ouest. Parlé par environ 700 personnes dans le nord de Queensland, cette langue a donné naissance au riant mot « kangourou ».

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=O8C1dEoXHsE&feature=player_embedded[/youtube]

6. L’Okanagan

Lieu: Colombie-Britannique, Canada

Fortement opprimée pendant la colonisation britannique, américaine puis canadienne au cours du XIXe siècle, la langue d’Okanagan est aujourd’hui parlée couramment par seulement 150 personnes, dont la plupart vivent en Colombie-Britannique. Elle est très rarement apprise en tant que première ou deuxième langue.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=KECfZ9P7tvQ&feature=player_embedded[/youtube]

7. Apinajé

Lieu: Brésil

Originaire d’une région comprise entre la confluence des fleuves Araguaia et Tocantins, au Brésil, cette langue est parlée par environ 1.200 personnes. Jusqu’à la fin des années 70, tous les Apinajés se sont exprimés dans leur langue maternelle, et seuls les hommes adultes utilisaient le portugais pour les échanges commerciaux. Aujourd’hui, les parents apprennent encore la langue à leurs enfants qui sont monolingues jusqu’à l’âge de 7 ans. C’est alors qu’ils commencent à apprendre le portugais à l’école.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=IQB6ZLfrFsQ&feature=player_embedded[/youtube]

8. L’Arbërisht

Lieu: Italie du sud

L‘Arbërisht est une ancienne variante du tosque, un dialecte du sud de l’Albanie. Il est parlé aujourd’hui par entre 100 et 250.000 personnes de la communauté albanaise d’Italie. Cette langue présente un intérêt particulier, car elle a conservé la prononciation, la grammaire et le vocabulaire de l’Albanie pré-ottomane.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=4AH7P8jvcVM&feature=player_embedded[/youtube]

9. Le Same Skolt

Lieu: Finlande

Cette langue est parlée par environ 300 personnes de l’ethnie Skolt dans la municipalité d’Inari, en Finlande, et dans la région russe de Petsamo. Sa phonétique est très compliquée, cependant son alphabet est latin avec ajout de quelques lettres. L’âge moyen des utilisateurs du Same Skolt est assez élevé: on estime que la plus jeune personne à le parler est âgée actuellement de plus de 30 ans.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cV0PjAY1DsM&feature=player_embedded[/youtube]

10. L’ Ongota

Lieu: Ethiopie

Quasiment disparue, l’ongota est parlé par seulement six individus vivant dans le petit village de Weito River en Ethiopie. Son origine est probablement afro-asiatique, mais cela n’a jamais été prouvé. Certains experts sont en train d’étudier et de chercher la manière de la maintenir cette langue en vie.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Dy8kfVR0rGo&feature=player_embedded[/youtube]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous