Le blog de voyage – eDreams icon
Le blog de voyage – eDreams
  •   7 min. de lecture

Nous sommes fiers de vous présenter la Laponie, et plus particulièrement, la Laponie vue par les yeux d’un Francais: Léon. Après une année Erasmus en Suède, Léon est tombé amoureux de la Scandinavie et a décidé d’y rester pour continuer à découvrir les richesses de cette magnifique région, qu’il partage avec nous dans son blog, Mon expérience Suédoise.

Aujourd’hui, Léon nous propose 25 bonnes raisons d’aller en Laponie :

 

1) L’incontournable en hiver : Admirer une aurore boréale et se laisser submerger par ce spectacle presque mystique.

aurores boréales
source: Léon Fuchs via « Mon expérience Suédoise »

Admirer une aurore boréale et se laisser submerger par ce spectacle presque mystique. La nuit, en hiver et par temps clair, il y aura beaucoup de chances  d’en apercevoir danser dans le ciel. Souvent vertes, parfois bleuâtres, orangées ou violettes, vous n’en croirez tout simplement pas vos yeux et vous aurez l’impression d’être dans un autre monde !

2) Se mettre au chien de traineau et profiter des paysages sublimes autour de soi.

laponie
source: Léon Fuchs via « Mon expérience Suédoise »

Attention tout de même à bien se concentrer et  à écouter les chiens. N’hésitez pas à les aider pendant les montées lorsqu’ils se retourneront pour vous faire comprendre que vous êtes un peu lourd. Et attention aussi à ne pas les laisser filer, ce serait embêtant de se retrouver seul en pleine nature par -20 degrés non ? Et encore pour les -20 degrés, je suis relativement gentil !

3) Autre moyen de voir du pays : faire une ballade en raquettes.
balade raquettes laponie
En hiver, il est très compliqué voir même impossible de marcher à même la neige. Munissez-vous de raquettes pour partir à l’aventure et n’oubliez pas les bâtons qui peuvent s’avérer très utiles. Faites tout de même attention où vous mettez les pieds pour ne pas vous retrouver nez à nez avec une cascade de glace comme cela a pu m’arriver.
4) Aller skier ou faire du snowboard et descendre les pentes vierges de Laponie.

ski laponie

Calme, vue incroyable, neige très fraiche, les conditions sont réunies pour une session inoubliable. C’est un peu mon projet de cet hiver en fait. Le gros plus : le côté authentique et l’immense impression de liberté, bien loin des stations alpines surpeuplées !

5) Faire de la motoneige.

motoneige laponie
source: Tommi Lappalainen via pinterest

Ce n’est pas mon activité préféré pour des raisons écologiques évidentes, mais c’est quand même quelque chose de sympa à faire en Laponie. Je n’ai jamais testé, mais j’imagine. Je suis d’autant plus négatif que c’est devenu très touristique, la plupart du temps les tours se font en groupes et tout le monde doit rester bien sagement ensemble. Bien loin de là l’idée de partir à toute vitesse à la découverte des terres les plus sauvages. De toute manière, vitesse et Laponie, je ne sais pas trop si ça va bien ensemble.

6) Se coucher sur un lac gelé pour ressentir la sérénité et l’originalité de la région lapone.

laponie
source: Cidji Ortega via Pinterest

Là, au milieu de nul part sur la glace, vous vous sentirez fort et surtout seul au monde. Peut-être le moment de se remettre les idées en place et de penser différemment ?

7) Après une journée bien fraiche en hiver ou une longue ballade en été, n’hésitez pas à vous réchauffer ou vous reposer dans un sauna.

sauna laponie
Originaire de Finlande et très nombreux en Laponie, ils font entièrement partis de la culture locale. Si vous souhaitez éviter les regards de travers, n’oubliez pas de vous déshabiller pour respecter les traditions nordiques. Le petit plus ? Il est très facile de trouver des saunas gratuits et libres d’accès au bord des lacs lapons.

8) J’ai bien dit au bord des lacs ?

laponie
source: viist finland via pinterest

Et oui, se reposer dans le sauna c’est une chose, c’est sympa et tonifiant, mais pour faire complètement comme les locaux, il y a une deuxième étape fondamentale. Vous me voyez venir ? Et oui, après le sauna, le bain dans un lac gelé est conseillé pour les amateurs de sensations fortes. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez après avoir testé. Mon conseil : prenez des tongs pour ne pas avoir à marcher dans la glace, c’est vite désagréable voir dangereux.

9) La variante : le bain dans l’océan arctique.

sauna laponie
source: Maria Plikka via pinterest

Même principe que le sauna mais peut-être un peu moins célèbre. Ayant essayé les deux, je peux vous dire que l’océan est clairement moins froid que le lac. Ou du moins la sensation est vraiment différente du fait des vagues et d’un climat plus clément autour de l’océan Arctique. C’est moins froid, mais ça reste quand même l’océan arctique. Evitez donc de faire des châteaux de sable !

10) Et plutôt que des châteaux de sable, privilégiez les igloos.

igloo laponie
source: Melanie Miller via Pinterest

C’est plus local et ça protège du froid. Si, je vous assure. En Laponie finlandaise par -25°, j’étais bien content de pouvoir faire une petite pause dans un igloo ou la température approchait les 0° du fait de la conservation de la chaleur et de l’abri du vent. Fascinant non ? Par contre, il y a des méthodes pour construire des igloos, ne faites pas n’importe quoi juste pour dire « je l’ai fait ! ».

11) Pour les moins téméraires et les plus gourmands d’entre vous, il est toujours possible d’esquiver les baignades et de passer directement à table.

saumon laponie
source: Magdalena Januszaniec-Kordowska via pinterest

Pour les moins téméraires et les plus gourmands d’entre vous, il est toujours possible d’esquiver les baignades et de passer directement à table. Je suis d’accord, mais à une condition, celle de manger local, du renne et du saumon de préférence.  Et pourquoi ne pas accompagner tout ça d’un jus de baies sauvages ?

12) Visiter l’Ice Hotel de Kiruna qui a inspiré le palais des glaces du James Bond « Meurs un autre jour ».

ice hotel laponie
source: Sandra Raichel via Pinterest

Dormir à l’intérieur coûte assez cher mais cela est très sympathique d’y faire un tour, d’autant que de nombreuses sculptures et expositions sont sur place. Mon conseil : y aller en hiver parce qu’en été, c’est un poil compliqué !

13) Dans la catégorie glace toujours : Pêcher sur un lac gelé.
lac gelé laponie
D’accord il faut avoir du matériel spécial qui n’est pas forcément donné mais il est possible d’en louer si avez envie de tenter votre chance. Après avoir creusé la glace, introduisez votre ligne dans le trou et munissez-vous de patience. C’est assez impressionnant de voir concrètement que les poissons peuvent survivent par ce froid et sous de nombreux centimètres de glace. Très sympa avec le soleil et à éviter tout de même les jours de grand froid et de forte neige.

14) Selon la saison, l’illumination de la Laponie diffère totalement.

soleil-de-minuit laponie
source: santatelevision.com via pinterest

Entre la nuit quasi-totale en hiver et le jour qui dure 24 heures en été, vous n’avez plus qu’à choisir ce que vous préférez. Au choix donc, le soleil de minuit ou la nuit polaire. Une chose est certaine, vous serez dépaysés et peut être bien déphasés !

15) Se passionner pour le peuple same, vivant majoritairement de l’élevage de renne depuis des siècles en Laponie.

rennes-laponie
source: santatelevision.com via Pinterest

De nos jours, ils allient modernité et respect du passé et luttent comme ils peuvent pour protéger leurs nombreuses traditions. Proche de la nature et d’une sympathie hors du commun, ils demeurent tout de même relativement nombreux et vous serez tout simplement impressionnés par leurs facultés d’adaptation.

16) S’intéresser à l’histoire de la seconde guerre mondiale en Laponie norvégienne.

laponie
source: santa’s lapland via Pinterest

Je pense particulièrement à la bataille navale et terrestre de Narvik entre l’Allemagne nazie et l’armée norvégienne, soutenue par la France et la Grande-Bretagne. De nos jours encore, il est possible de retrouver des armes dans des grottes en Laponie. Et oui, le territoire est tellement grand qu’il n’est pas possible de tout nettoyer en 60 ans !

17) Voyager à bord de la ligne Kiruna-Narvik : Le train est de loin mon moyen préféré pour voyager en Laponie.

Kiruna-Narvik laponie
source: wildjunket via pinterest

Le train est de loin mon moyen préféré pour voyager en Laponie. Il permet d’une part de rencontrer beaucoup de voyageurs et d’une autre part d’avoir accès à des paysages merveilleux. De Kiruna et ses plaines lapones à Narvik et ses fjords en passant par à Abisko et son immense lac, vous en prendrez plein les yeux ! Pour les plus courageux, la ligne va jusqu’à Stockholm dans l’autre sens. Et pourquoi ne pas traverser la Suède de bas en haut ou de haut en bas pour voir la diversité et la richesse du pays ?

18) Aller au Cap Nord et prendre du temps pour réaliser que vous êtes vraiment sur le toit de l’Europe.

laponie
source: visitfinland via pinterest

Pour des raisons de sécurité évidentes et du fait d’une météo souvent capricieuse, laissez un petit mot sur votre pare-brise pour indiquer où vous allez et combien de temps vous avez besoin. Oui, ça se fait et ça a déjà sauvé des vies !

19) Visiter la mine de fer de Kiruna, l’une des plus productives au monde.

Il est possible d’aller sous terre et d’entrer dans les galeries pour voir ce qui se passe sous terre. A déconseiller aux personnes d’un naturel anxieux et aux militants écologistes qui s’opposent à la surexploitation de la Laponie.

20) Faire une photo devant le fameux passage du cercle arctique si vous venez en voiture, en bus ou en train.

cercle arctique

En avion, ça va être un peu plus compliqué. C’est vrai, en Laponie, on ne se rend pas compte de là où on est vraiment et le passage du cercle arctique reste un endroit très spécifique. Concrètement, il n’y a pas grand-chose, le cercle arctique n’est qu’une ligne imaginaire, mais au niveau symbolique c’est quand même très fort. Alors oui, c’est un peu cliché, mais faites une photo devant le passage du cercle arctique pour avoir un joli souvenir plein de sens.

21) Goûter la bière la plus au Nord du monde.

bière laponie
source: léon Fuchs via « mon expérience Suédoise »

Où ? A Tromso, au Nord de la Norvège se trouve la brasserie « Mack » qui fabrique la bière la plus nordique du monde. C’est bon et c’est très sympa au niveau marketing mais ce n’est pas donné au niveau du prix, environ 10 euros la pinte. Mais bon allez, une fois dans sa vie juste pour pouvoir s’en vanter une fois de retour en France non ?

22) Se balader sur la voie royale à partir d’Abisko.

abisko laponie
source: anna lindstedt via Pinterest

De préférence en été pour marcher plus facilement et camper dans la nature. Faites une randonnée dans l’un des endroits les plus sauvages d’Europe, à travers les alpes scandinaves et les terres traditionnelles sames. Vous aurez de grande chance d’être très agréablement surpris par la faune et la flore. Attention tout de même à respecter cet endroit d’exception et à ne pas vous perdre.

23) La Laponie est un endroit avec de nombreux lacs, pourquoi ne pas en profiter pour faire du canoë comme de nombreux ancêtres avec nous ?

laponie
source: Esben syberg via Pinterest

Pour se déplacer ou en tant que loisir, c’est un moyen efficace pour voir les choses sous un autre angle.<

24) Faire une croisière en Laponie pour partir à la découverte de la mer de Norvège, de l’océan Arctique, des innombrables fjords et îles toutes autant fascinantes les unes que les autres.

29

Au départ de Tromso en Laponie norvégienne, de nombreuses destinations et formules sont faisables, des plus touristiques aux plus authentiques.

25) Le père Noël vient de Laponie finlandaise. Il est même possible de le voir et de visiter son village.

santa
Bon, je préviens, autant c’est très bien fait au niveau décoration et attraction, autant c’est super touristique. A privilégier peut être pour les familles avec enfants.

Mon dernier conseil : SORTIR DES SENTIERS BATTUS pour vivre une expérience authentique et PRENDRE SON TEMPS pour bien ressentir les spécificités de cette région du monde totalement différente.

Bonus : ne pas sous-estimer le froid, aller sur des lacs gelés sans vérification préalable, sortir dehors sans prévenir, se sous alimenter ou se sous hydrater, mettre sa tente n’importe où, partir avec un mauvais équipement, croiser la route d’un ours brun…

Ne manquez pas nos articles similaires :
Istanbul: Istanbul: 20 expériences immanquables!

Barcelone: Barcelone: 30 choses à faire comme les locaux!

Londres: Keep calm and…partez à Londres! 25 choses à faire!

New York: Top 25 choses à faire à New York!

Porto: 25 choses à faire à Porto!

Rome: Rome: 25 choses à faire pour un séjour parfait!

Amsterdam: Top 25 choses à faire à Amsterdam

Berlin: Top 30 choses à faire à Berlin!

4 réponses à “25 raisons d’aller en Laponie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous