Le blog de voyage – eDreams icon
Le blog de voyage – eDreams
  •   5 min. de lecture

L’art, les musées et l’histoire dominent à Moscou, l’une des villes les mieux préservées au monde. Facile d’accès, elle se visite aisément à pied ce qui la rend idéale pour un city-break. Vous y découvrirez des cathédrales du 15e siècle, et pourrez explorer l’iconographie russe ou voir les maitres du post-impressionnisme européen dans la même journée. À la nuit tombée, la ville s’anime au rythme de ses bars, ses restaurants et autres lieux festifs. Pourrez-vous résister à une session shopping ? Les boutiques sont nombreuses, la plupart exclusives, mais rarement bon marché.

Quoi qu’il en soit, votre week-end sera chargé, et si vous vous demandez que faire à Moscou, nous allons vous aider ! Et comme toujours, nous avons voulu mixer les lieux incontournables à d’autres un peu moins connus.

L’Université d’État de Moscou

Université d'Etat, Moscou - blog eDreams

Certains étudiants prétendent qu’il s’agit du plus grand bâtiment éducatif au monde, c’est en tous cas l’un des plus beaux exemples d’architecture.

Fondée en 1755, sa tour principale mesure 240 mètres de haut, il s’agissait du plus haut bâtiment d’Europe jusqu’en 1990. L’université est située près du stade olympique de Moscou et c’est sans doute l’un des édifices les plus emblématiques de la capitale russe. Avec 33 km de couloirs, 36 étages et plus de 5000 pièces, on raconte qu’il faudrait 18 ans pour en visiter les moindres recoins !

Adresse : ul. Leninskiye Gory, 1, Moskva (métro Universitet sur la ligne Sokolnicheskaya)

La Tour Ostankino

tour ostankino, Moscou - blog eDreams

La tour TV de Moscou est juste impressionnante, il s’agit d’ailleurs de l’une des structures autoportantes les plus grandes au monde, puisqu’elle mesure 540 m. Conçue entre 1963 et 1967, la tour n’a été détrônée qu’en 1976, après la construction de la Tour CN de Toronto, au Canada.
La plateforme d’observation a été rénovée récemment suite à l’incendie meurtrier du 27 août 2000 et est aujourd’hui parfaitement accessible. Attendez-vous à une vue à couper le souffle !

Adresse : Akademika Koroleva St., 15/2, Moscou127427 (métro VDNKh/ВДНХ sur la ligne Kaluzhsko–Rizhskaya)

Le Kremlin et la place Rouge

Krémlin, Moscou - blog eDreams

Il est impossible de louper la Place Rouge et le Kremlin lors d’un voyage à Moscou. Le centre de la capitale russe agit comme un aimant pour les touristes, c’est l’une des places les plus emblématiques du monde.

Contrairement à la croyance populaire, le nom de la Place Rouge ne vient pas du pigment des briques environnantes ni du lien entre la couleur rouge et le communisme. Le mot russe «Krasnaya» (le nom de la place est Krasnaya Ploshchad) peut en effet être traduit à la fois par « beau » ou « rouge ».

Accès : métro Okhotny Ryad sur la ligne Sokolnicheskaya

Le mausolée de Lénine

mausolée lénine, Moscou - blog eDreams
Photo credit: manumenal

Lénine devrait-il enfin être enterré ? C’est une question qui divise le peuple russe, tandis que le corps embaumé du révolutionnaire et premier dirigeant de l’Union soviétique est exposé au public depuis 1924 dans un monument situé sur la place Rouge. Pour la petite histoire, le corps fut déplacé en Sibérie durant la Seconde Guerre mondiale, lorsque l’Allemagne nazie menaçait d’envahir Moscou.
Le mausolée est aujourd’hui ouvert tous les jours entre 10 h et 13 h, mais dépêchez-vous de vous y rendre avant que le corps ne disparaisse à jamais !

Adresse : Red Square, Moskva, Russie, 109 012 (métro Okhotny Ryad/Охотный ряд sur la ligne Sokolnicheskaya)

Les grattes-ciel staliniens

Photo credit: Ana Paula Hirama

Surnommé les « Sept Sœurs de Moscou », cet ensemble d’édifices fut construit sur ordre de Josef Staline au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Construits dans un pur style stalinien, les gratte-ciel devaient au départ être au nombre de huit, pour symboliser les huit cents ans de la capitale. Certains d’entre eux furent parmi les plus hauts du monde durant plusieurs décennies.

Aujourd’hui, ils abritent des hôtels, des appartements, l’université d’état, ainsi que le ministère des Affaires étrangères. Vous ne pourrez de toute façon pas manquer ces bâtiments au style à la fois baroque et russe, tout à fait remarquables.

Les stations du métro de Moscou

métro, Moscou - blog eDreams
Komsomolskaya station – Photo credit: transitpeople

Staline les surnommait « les palais du peuple » et les stations du métro de Moscou rappellent en effet un palais, transformant les trajets quotidiens en un voyage majestueux. Vous serez éblouis par les lustres, les belles parois murales, et les piliers en marbre. Chacune des stations raconte une partie de l’histoire du pays.
Autre point fort, les escalators qui permettent de monter et descendre dans les stations. Ils sont si longs que vous ne pouvez parfois pas en voir la fin, comme à la station de Park Podeby où se trouve le plus long escalator au monde, mesurant 126 m. Construits entre les deux guerres, les souterrains devaient en effet pouvoir servir d’abri en cas d’attaque nucléaire. Parmi les stations les plus populaires figurent celles de Ploschad Revolyutsii, Mayakovskaya, Komsomolskaya, et Belorusskaya.

La cathédrale Saint-Basile

cathédrale saint-basile, Moscou - blog eDreams

Site incontournable de Moscou, la cathédrale se remarque du premier coup d’œil, à peine entré sur la place Rouge. Il s’agit de l’un des lieux les plus symboliques du pays, bien qu’il soit intéressant de savoir que ses couleurs vives n’ont été ajoutées que 200 ans après sa construction.

Pour la petite histoire, Josef Staline n’appréciait pas vraiment le fait que la cathédrale bloque l’entrée de la Place Rouge, la jugeant gênante lors de ses manifestations de masse. Il a bien failli la faire démolir, mais heureusement, des personnes bien avisées se sont chargées de l’en dissuader…

La Cathédrale du Christ-Sauveur

cathédrale du saint-sauveur, Moscou - blog eDreams
Photo credit: julien.barrier

L’histoire de cette cathédrale est très particulière. Construite une première fois entre 1839 et 1883 pour marquer la victoire de la Russie sur l’armée de Napoléon en 1812, elle fut détruite en 1931 sous Staline. La démolition était censée faire place à un palais de 400 m de haut sur lequel devait être posée une immense statue de Lénine.

Mais le projet resta en l’état et c’est le peuple russe qui décida de reconstruire la cathédrale en 1995.

Adresse : ulitsa Volkhonka, 15, Moscou (métro Kropotkinskaya sur la ligne Sokolnicheskaya)

La Statue de Pierre le Grand

Photo credit: jasoneppink

Ce monument, dont le nom complet est « Monument à la commémoration du 300e anniversaire de la flotte russe » est l’un des plus grands, mais aussi l’un des plus laids au monde, selon de nombreux Russes. La statue est située dans la Moskva, à une centaine de mètres au sud du Kremlin.

À l’origine, la statue avait été conçue en mémoire de Christophe Colomb et devait commémorer la découverte des Amériques en 1492. Mais l’idée fut finalement abandonnée, et c’est la tête de Pierre le Grand qui fut mise à la place. Le plus « drôle » dans l’histoire est que ce dernier n’appréciait pas vraiment Moscou, il a d’ailleurs fondé Saint Petersbourg avant d’y déplacer la capitale de l’Empire russe, en 1712.

Le Monument des conquérants de l’Espace

Photo credit: Фото Москвы Moscow-Live.ru

Ce monument unique, construit pour honorer le programme spatial russe, a été érigé en 1964 et mesure 110 mètres. Il est entièrement fabriqué en titane et représente une fusée en route vers l’espace. Dans la base du monument, vous trouverez le Musée national de l’espace rouvert récemment au public, après trois ans de rénovation.

Il est très proche du centre panrusse des expositions, une foire-expo commerciale permanente à Moscou où vous pourrez observer tout un tas de sculptures passionnantes ainsi qu’une magnifique fontaine.

Adresse : pr-t. Mira, 111, Moscou (métro VDNKh sur la ligne Kaluzhsko–Rizhskaya)

Alors, que diriez-vous d’organiser votre prochain city-break à Moscou ?

footer logo
Rédigé avec pour vous