Le blog de voyage – eDreams icon
Le blog de voyage – eDreams
  •   4 min. de lecture

Voyager est aujourd’hui de plus en plus abordable, grâce aux compagnies low cost et aux sites comparateurs tels qu’eDreams. Cependant, votre séjour peut vous revenir plus cher que prévu si vous vous retrouvez victime d’une des escroqueries décrites dans cet article, ou d’un pickpocket. Découvrez avec nous quelques conseils pour éviter ces arnaques et vols qui pourraient ruiner votre séjour. Cela n’arrive pas qu’aux autres !

touriste backpacker - blog edreams

Dans les transports : métro et taxi

Arnaques au ticket de métro

Première variante : vous vous approchez de la borne pour acheter un ticket et une personne vous propose de vous aider. Vous payez dans la machine, la personne vous rend votre ticket et s’en va. Le piège ? Le ticket que vous aurez dans vos mains sera sûrement différent de celui sorti de la machine; un tour de passe-passe par lequel le voleur vous donne un ticket usagé (ou moins cher) et repart avec le ticket que vous avez payé, souvent un pass de plusieurs jours !

Parfois, la personne qui vous aide le fera sans vous demander votre avis, et ne vous volera pas le ticket, mais vous demandera à la fin de payer pour le service. Enfin, attention à l’achat de ticket à la sauvette (ailleurs qu’auprès des machines et agents officiels). À coup sur, ces tickets seront plus chers que le tarif en vigueur, voire inutilisables.

arnaque metro - blog eDreams

Pickpockets dans le métro

Ces personnes sont des professionnels et utilisent des stratagèmes très élaborés pour réussir à subtiliser vos affaires : se coller à vous en montant dans le wagon du métro, profiter des mouvements de foule pour mettre la main dans votre sac ou même créer eux-mêmes un effet de foule ou une diversion et en profiter pour vous faire les poches. Par exemple : un couple s’embrasse avec passion (histoire vraie !) dans un wagon bondé et se colle à vous, de sorte que vous ne concentriez plus sur votre sac. Discrètement, un complice en profitera pour vous voler. Protégez donc bien la fermeture de votre sac, les poches où se trouvent vos papiers et objets de valeur, et portez votre sac à dos sur l’avant !

Les taxis illégaux ou sans compteur

Ils existent dans le monde entier, bien que dans certaines villes il est facile de reconnaître les taxis officiels grâce à une réglementation très stricte qui impose de mettre en évidence leur licence, leur tarifs jour/nuit/week-ends ou même une couleur de voiture spécifique. Par exemple, à Barcelone, les taxis sont obligatoirement noirs et jaunes. Attention donc aux taxis sans compteur, aux compteurs éteints ou truqués. Certains taxis peuvent vous appliquer le tarif de nuit en pleine journée. Pour éviter cela, gardez l’oeil ouvert et renseignez-vous sur les tarifs officiels, par exemple sur Taxi Fare Finder, dans les guides de voyage ou même auprès des offices du tourisme.

Pickpockets et escroqueries

Fausse monnaie lors du change de devises

Faire le change de devises dans la rue semble être une solution pratique et surtout économique, mais ce n’est pas la meilleure option. Pour éviter la fraude de fausses monnaies ou un montant erroné, il est préférable de faire votre change auprès d’un organisme officiel spécialisé ou auprès de votre banque avant le départ, en vous informant au préalable du taux de change.

Jeux et spectacles de rue

Cette arnaque est vieille comme le monde, commune dans les grandes villes comme Londres, Paris ou Barcelone. Le but est de centrer l’attention des passants sur une personne (joueur de cartes, tour de magie, etc.), pendant qu’un complice fait les poches des spectateurs.

Le bracelet de l’amitié

Cette arnaque est très simple. Une personne vous propose un bracelet et vous l’attache au poignet, sans rien vous demander, en prétextant que c’est le bracelet de l’amitié. Une fois le bracelet attaché, cette même personne vous demande une somme d’argent sans vous avoir dit que cela était payant. Cette pratique est habituelle à Rome, Milan et Paris.

Le faux touriste

Cette méthode consiste à se faire passer pour un touriste qui demande son chemin, à un touriste ou un local. Pendant ce temps, le complice en profite pour vous faire les poches ou mettre la main dans votre sac sans que vous vous en aperceviez. Attention par exemple si vous êtes assis sur un banc avec votre sac posé à côté de vous : une personne viendra vous parler d’un côté tandis que l’autre se servira dans vos affaires de l’autre.

Devant les monuments

N’achetez pas de tickets d’entrée pour les monuments ailleurs qu’auprès des organismes contrôlés. Par exemple, devant le Colisée de Rome, on pourra vous proposer de racheter moins cher un pass soit-disant « valable 2 jours ». Certes, le pass est valable 2 jours, mais il a déjà été utilisé et vous ne pourrez pas rentrer à nouveau avec dans le monument !

colisee de rome - blog eDreams

Vous convaincre d’aller dans un autre hôtel

En arrivant à l’aéroport ou à la gare, si quelqu’un vous demande quel est votre hôtel : faites attention ! A part le fait qu’il est déconseillé de communiquer son lieu de résidence à un inconnu, l’objectif de cette personne est de se faire de l’argent. Si vous tombez dans le piège, la personne vous dira que cet hôtel est fermé ou complet pour vous convaincre d’aller dans un autre établissement- qui lui donne une commission pour chaque touriste qu’il amène.

Faux sites Internet ou annonces

Location d’un logement de vacances qui n’existe pas ou qui est déjà occupé

Ne vous fiez pas aux tarifs extrêmement bas, ils sont souvent trop beaux pour être vrais. Enquêtez sur le site Internet qui vous propose cette bonne affaire pour en vérifier la légitimité. Pour cela, les commentaires des utilisateurs peuvent être d’une grande aide. Une autre astuce consiste à visiter des sites concurrents pour voir si ce logement de vacances y est disponible, ou même le chercher directement sur Google Maps.

Fausses agences en ligne

On a observé de nombreux cas de «nouvelles» agences de voyage qui offrent des rabais incroyables. Ce sont des sites temporaires, qui sont en ligne suffisamment longtemps pour attirer quelques clients et ensuite disparaitre du jour au lendemain. Avant de réserver sur un site inconnu, il est préférable de prendre le temps de vous renseigner et regarder si le site a déjà eu des clients. Si aucun détail de contact (téléphone, adresse, e-mail ou réseaux sociaux) n’est disponible sur le site, évitez de réserver. Attention aussi aux imitations des sites de réservation connus : regardez bien l’URL du domaine sur lequel vous vous trouvez, il vous montrera si vous êtes entre de bonnes mains !

  • Ella

    Une autre arnaque dont j’ai été victime hier. Un homme dans le métro à Chatelet parlant anglais me demande si le métro va bien à Montparnasse. Il commence à me raconter sa vie, qu’il est israélien venu en France faire du tourisme mais que sa femme à fait un problème cardiaque, bla bla bla. Il me dit qu’il doit payer les frais d’hôpitaux, mais que comme ils ont beaucoup dépensé la carte bleue est bloquée. Il lui manque 80 euros, mais qu’il me remboursera par western union. Il vit en israël, il a une grande maison qui vaut 2 millions d’euros… je suis la bienvenue quand je veux, bla bla bla. Il était tellement convainquant avec son air de touriste perdu que je me suis fait prendre, j’avais envie de l’aider. On descend à Montparnasse et finalement c’était plus 80 mais 180. Je lui ai dit que ce n’était pas possible et finalement il m’a extorqué 120 euros. Je m’en veux d’avoir été si naïve et de m’être fait avoir comme une débutante. J’habite à Paris depuis 20 ans, j’ai l’habitude d’être méfiante et pourtant… La personne a une soixantaine d’années, environs 1m60, rondouillard, parlant anglais couramment mais avec un accent qui n’est pas anglophone.
    A peine parti, j’ai compris que c’était une arnaque, quand on est dans ce type de situation, on ne va pas demander de l’argent dans le métro, on contacte de la famille, ou on va à l’ambassade expliquer son cas… mais j’ai réfléchie trop tard….

    • Bonjour,

      Désolée pour cette expérience mais merci de la partager! En effet, dans la plupart des cas, il vaut mieux éviter de donner de telles sommes d’argent à des inconnus.

      Melina

footer logo
Rédigé avec pour vous